Comment gagner RAPIDEMENT de l’ARGENT grâce à l’IMMOBILIER? Avec KEVIN MARS

Comment gagner RAPIDEMENT de l'ARGENT grâce à l'IMMOBILIER? Avec KEVIN MARS

Comment gagner RAPIDEMENT de l’ARGENT grâce à l’IMMOBILIER? Avec KEVIN MARS

Quelle est la façon de gagner le plus rapidement de l’argent grâce à l’immobilier ? Kevin Mars nous raconte tous!

— Salut Kevin.

— Salut Damien.

T’as dû le deviner, on va parler du marchand de biens, de comment faire de l’achat-revente de façon professionnelle. On va parler de ça avec Kevin. Il va nous raconter son parcours, et comment il en est arrivé à être marchand de biens. Mais avant de commencer donc à parler avec Kevin, tu peux t’abonner à ma chaîne Youtube en cliquant sur le bouton « S’abonner », que tu trouveras dans un coin, et bien sur la cloche. Ça te permet de recevoir les prochaines notifications. Et on va commencer. Donc Kevin, je suis vraiment ravi de te recevoir…

— Pareil.

…sur ma chaîne. On s’était rencontrés dans un séminaire. Voilà. Pour la petite histoire, Kevin est boxeur professionnel. Si tu me connais, Esprit-Gagnant, tu sais que j’aime bien le fight, j’aime bien les sports de combat. Bizarrement, je sais pas pourquoi mais ça a bien matché. Donc je suis vraiment ravi de te recevoir. Et voilà. On va parler de la technique qui pour moi est pas forcément la plus simple mais qui est la manière la plus rapide de faire du gros cash avec l’immobilier.
— C’est ça.

— Kevin, si tu peux te présenter en quelques mots pour les personnes qui ne te connaîtraient pas.

— Très rapidement. Bah moi, c’est Kevin Mars, 29 ans. Donc je suis investisseur immobilier marchand de biens. Donc moi, ma spécialité, c’est les achats-reventes. J’ai déjà pas mal investi dans l’immobilier? avec un petit peu de locations quand même pour remettre un petit peu les choses dans le contexte, parce qu’on reste en dessous des entrepreneurs.
On connaît la puissance des revenus passifs, des loyers qui tombent chaque mois. Mais voilà. Moi, je me suis vraiment focus sur les achats-reventes. C’est vraiment pour moi le moyen le plus facile, le plus rapide surtout de s’enrichir. Et donc, voilà, j’ai continué à enchaîner là-dedans. Maintenant, j’ai monté une structure de marchand de biens qui me permet de faire beaucoup d’opérations.

Dans cette interview, j’ai envie de savoir un peu comment on passe de… Alors t’as bien dit un mot où je suis tout à fait d’accord, et c’est ce que je partage très souvent. Si tu veux faire de l’investissement immobilier rentable et enchaîner, enchaîner, tu dois avoir un état d’esprit d’entrepreneur, de businessman. Tu dois voir ton immobilier comme un business. Donc ça, on adhère. Mais comment tu passes de l’achat-revente dans une résidence principale où tu le fais en mode particulier à te dire : « Voilà. Maintenant, je vais pas le faire qu’une fois. Je vais enchaîner, enchaîner. Je me mets en société » ?

— Alors c’est très simple. En fait, comme j’aime bien faire le parallèle
avec le sport, en fait, quand vous avez commencé dans le sport, vous avez commencé à avoir des résultats. Mais vous commencez toujours en tant qu’amateur, dans n’importe quel sport que ce soit. Et plus vous allez avoir de succès, en fait, à un moment donné, il va bien falloir passer professionnel, si vous avez du succès. Dans l’immobilier, c’est exactement pareil. Lorsqu’on fait des achats-reventes, il est préférable au départ
de commencer en tant que particulier, en tant que nom propre, parce qu’il y a la fameuse résidence principale. Pour ceux qui connaissent pas, c’est vraiment la niche fiscale en France. Et au bout d’un moment, quand vous allez répéter les opérations… Donc il y a vraiment une loi qui nous empêche d’aller un peu plus loin. C’est la fameuse loi de requalification en tant que marchand de biens. Vous allez pas pouvoir faire non plus beaucoup d’investissements, d’achats-reventes en nom propre.

On peut pas le sortir pour être… Si tu veux qu’on te sorte une règle toute faite de « t’as pas le droit de faire ça, ça », c’est super rentable, cette loi-là. Tu peux te requalifier si on estime que c’est assimilé à de l’achat-revente.

— Les gens ont une appréciation.

À aucun moment, on peut te dire : « C’est 3 biens dans l’année »,
« 10 biens dans l’année », « 1 bien ». Si tu le fais mal, si ça se trouve,
tu peux être requalifié en moins bien. Je pense que c’est du jamais vu mais, voilà, il y a pas une règle bien écrite. C’est opaque. Et du coup, comme c’est opaque, faut juste bien faire les choses, faire proprement quand tu le fais.

— Exactement. Et c’est pour ça que s’impose la structure professionnelle de marchand de biens. C’est pour ça que l’état, c’est ce qui va nous permettre aussi d’accélérer, parce que ça reste une société. Il y a plein de points avantageux. Une société, comme on le dit, c’est l’arme des riches. C’est pas moi qui ai écrit les règles mais elles sont comme ça. On va pouvoir déduire beaucoup de frais. On a une société. Donc ça nous permet aussi d’évoluer et de passer un cap dans l’investissement immobilier.

Parce que… Petit aparté par rapport à ça. C’est notre ami Robert,
Robert Kiyosaki, en fait qui dit : « Se servir en premier ». Et en fait, les gens l’ont traduit : « T’as ton salaire. Et tu te sers sur ton salaire ». Mais du coup, tu t’es pas servi en premier. Et l’arme de la société, c’est que tu vas réellement comme tu le dis te servir en premier avant l’État – c’est surpuissant – qui va se servir et qui va prendre les choses, etc. Tu vas pouvoir « faire passer certaines dépenses ». Mais c’est légal. On n’est pas en train de dire un truc illégal. Mais tu vas pouvoir faire
passer certaines dépenses avant que l’État ne se serve sur l’impôt.

— Concrètement, c’est ça, quoi. Vous allez avoir un salaire. En fait, l’État va déjà venir se servir. Et vous, vous allez pouvoir faire vos plaisirs quotidiens avec l’argent qui reste. Quand vous avez une société, c’est complètement l’inverse. C’est-à-dire que vous allez déjà vous faire plaisir, acheter ce que vous avez besoin, que ce soit pour votre activité ou même vous pouvez déduire certains frais personnels.

— Pour votre activité au sens large, on va dire. Voilà.

— Exactement, voilà. Et donc après seulement, vous allez payer les impôts à la fin. Donc…

Mais c’est génial. Après, on n’est pas en train de dire qu’il faut pas payer d’impôts. On est dans un super pays avec un super système social. Payons des impôts. Mais on n’est pas plus bêtes que les autres. Optimisons le montant qu’on va payer.

— Voilà. Il y a des règles du jeu. Elles sont faites comme ça. C’est pas nous qui les avons inventées. On fait juste seulement les utiliser à notre bon escient. Donc voilà, tout simplement. Et donc voilà, pour résumer concrètement, il y a vraiment deux manières de gagner de l’argent dans l’immobilier. Vous avez soit les locations ou bien soit vous avez l’achat-revente. Il n’y en a que deux à mon sens. Si j’en oublie, mettez-les moi dans les commentaires. Mais je ne pense pas.

Mettez dans les commentaires si vous êtes d’accord
avec Kevin ou si vous pensez qu’il y a d’autres méthodes
peut-être de marabouts pour gagner de l’argent avec l’immobilier.

— Il y a vraiment que deux méthodes. Et donc celle que je préconise,
celle que je préfère moi, c’est vraiment l’achat-revente, parce que ça va vous permettre comme on le disait au début de cette interview d’être un entrepreneur. Moi, j’aime bien dire : « Quand vous faites de l’investissement immobilier, même si vous avez qu’un seul bien, vous avez un business ». Vous avez un business. Vous avez un appartement que vous allez louer à une personne. Il faut le voir vraiment comme un business. Quand vous allez commencer à ouvrir une société, ce qu’on va vous demander, c’est des capitaux de départ. Dans toutes les sociétés, ce sera comme ça.
Quand vous allez ouvrir une société, votre banquier va vous demander les capitaux de départ. C’est pareil dans votre investissement immobilier. Lorsque vous allez commencer à faire un bien, même si vous voulez le mettre en location, il est préférable… C’est pas obligatoire mais il est préférable d’avoir de la trésorerie, comme si vous aviez des capitaux pour une société. Ça va vous permettre tout simplement de voir venir les coups durs et de pouvoir accélérer fort, parce que votre banquier,
vous allez considérablement lui faciliter la tâche. Forcément, le risque est diminué si vous avez de la trésorerie.

— Amène de l’argent à ton banquier et bizarrement, il va t’ouvrir
plus de portes. Et par rapport à ça, quelque chose que j’ai fait… Mais je me suis arrêté là mais que toi, t’as fait et que t’as continué,
c’est l’achat-revente de ta résidence principale. Moi, j’ai pris 150 000. Voilà. C’est cool quand t’as 150 000. Réfléchis, là. Fais un calcul. Combien de temps il te faut pour gagner 150 000 € nets de chez nets d’impôts ? Donc impôts : charges sociales brute/nette et impôt sur le revenu.

— Voilà pourquoi c’est pas le plus facile, l’achat-vente. Mais en tout cas, c’est le plus rapide. Faut pas confondre les deux choses. C’est vraiment le plus rapide et non pas le plus facile, parce que ça demande quand même de l’effort. C’est pas quelque chose qui tombe comme ça. Et voilà, ça va vous permettre de passer un cap et d’accélérer fort.

— Alors voilà, la petite différence avec l’investissement immobilier,
c’est que l’achat-revente, t’as bien compris que tu vas travailler beaucoup, tu vas revendre, tu vas prendre beaucoup d’argent. Mais le bien d’après, il va falloir retravailler beaucoup. Donc t’es pas en Pareto. Par contre, t’es en Pareto sur la durée. C’est-à-dire que si tu fais ça pendant 3, 4 ans, tu te payes ta retraite en 3, 4 ans. Donc c’est un petit peu… Voilà. C’est une stratégie différente qui t’amène… En fait, nous, notre but, c’est quoi ? C’est celui d’être autonome, indépendant par rapport à tout le système qui peut tomber un jour ou* ne jamais tomber comme… On va dire la retraite, quoi. C’est se mettre indépendant de ce genre de système. Donc l’achat-revente, ça, ça permet… Est-ce que tu peux nous donner un exemple d’opération que t’as pu faire ?

— Concrètement, une opération que j’ai faite : un petit appartement.
Donc on n’est pas obligés de viser… On voit souvent « Achat-revente : on va aller viser des gros chiffres ». Mais on peut aller chercher des petits biens. Très concrètement, c’était un F3, donc que j’ai négocié, acheté au prix de 60 000 €. Donc il était proposé à la vente à 90 000 € en agence.
J’ai réussi à en tirer 60 000. Donc on a fait un super travail.
Et c’est pour ça que quand vous allez faire des opérations d’achat-revente ou de marchand de biens, votre trésor, j’aime l’appeler comme ça, c’est votre relationnel, c’est votre carnet d’adresses, parce que si j’arrive à acheter moins cher, c’est tout simplement parce que j’ai beaucoup de contacts, je travaille beaucoup avec les agences immobilières. C’est eux qui m’appellent dès qu’ils ont un bien. Et c’est vraiment là votre valeur. C’est là que vous allez pouvoir tirer le plus gros bénéfice. C’est sur votre carnet d’adresses. Donc c’est ça qu’il faut travailler : aller voir les gens, parler autour de vous, essayer de vous faire connaître, aller frapper aux portes des notaires, des agents immobiliers. C’est eux qui vont vous appeler après pour vous proposer des biens. Donc je reviens à mon histoire donc du F3 que j’ai pu négocier 60 000 € donc tous frais compris. Et donc on a fait quelques travaux dedans, travaux de rénovation, parce que c’est comme ça qu’on apporte de la valeur. Et donc on a revendu le bien… Je crois que c’était 157 000 €, si je me souviens bien des chiffres. Donc voilà. Il y a quand même une belle plus-value. C’était en résidence principale. Donc là, je le rappelle, il y a pas d’imposition sur la plus-value. Donc la marge est nette. Et donc voilà, une très belle opération pour un petit F3, j’ai envie de dire.

— Ouais. La différence, quand t’es en société, c’est que t’as une imposition de société. Mais si tu montes bien ça, tu peux optimiser comme on l’a dit avec des frais, etc.

— Exactement.

Enfin c’est des opérations qu’on peut faire très rapidement. Et si c’est bien fait, si t’as tissé ton réseau comme tu disais d’agents immobiliers mais derrière aussi pour les travaux… Faut pas qu’il y ait de lot… Après, on en discutait tout à l’heure avant de tourner. Il y a aussi ton notaire. Il faut que t’aies un notaire qui comprenne ton activité de marchand de biens pour pouvoir te faire une rédaction d’actes qui permette de faire des choses qui vont t’optimiser et t’alléger tes démarches vis-à-vis des banques, etc. On va pas… C’est un peu technique. D’ailleurs, Kevin, comment faire pour te retrouver ? Tu as une chaîne Youtube ?

— Alors j’ai une chaîne Youtube, voilà. C’est tout simple. Vous tapez
Kevin Mars sur Youtube. Vous allez me retrouver, bien que…

Je remettrai le lien, de toute façon, dans la description.

— …Bien que les premières vidéos qui apparaissent, je crois que c’est mes combats de boxe. Donc ne soyez pas choqués si vous voyez des combats de boxe et pas des vidéos qui parlent d’investissement.

Tu veux dire que c’est toi qui fais la démolition dans les appartements ?

— C’est ça, exactement, exactement. Les boxeurs sont les personnes les plus gentilles. Ça, il faut le savoir.

T’as compris comment il négocie, Kevin. Il met les gants de boxe. Et il obtient 30 000 € en 2 minutes. On dirait un combat de MMA avec la prime de match.

— On pourrait mais, voilà, « pas de violence, c’est les vacances », comme on dit.

Et quelqu’un qui veut se lancer dans l’achat-revente et qui adhère à ton discours, comment il peut te retrouver ?

— Donc voilà. Tout simplement, on peut me retrouver déjà comme je l’ai dit sur Youtube. Déjà, je donne beaucoup de conseils, beaucoup « d’astuces » pour faire votre action d’achat-revente. Et après, on peut aller aussi plus loin. J’accompagne les personnes justement qui veulent passer le cap, parce que bien souvent, les personnes savent faire un achat-revente, mais pour aller optimiser et justement passer dans le statut de marchand de biens… J’aime pas dire que c’est un travail. J’aime bien appeler ça « statut de marchand de biens ». Pas de travail parce que je considère qu’un agent immobilier a un travail, un marchand de biens a de l’argent.
Voilà. C’est ça, la petite différence que je fais. Donc voilà. J’accompagne aussi des personnes…

Tu fais de l’accompagnement personnalisé pour faire aller vers le niveau de marchand de biens. Donc je te mettrai un petit lien qui renverra vers Kevin. Et comme ça, il pourra – si tu veux – te proposer ses services. Attention, au moment où je mettrai le lien dans la description, potentiellement, ça sera fermé, parce que je pense que tu prends pas beaucoup de monde.

— Non, c’est ça. On essaie de se concentrer à vraiment accompagner les gens au maximum. Voilà. On essaie de faire du développement personnalisé aussi. Donc on prend pas énormément de monde.

Donc voilà, je mettrai un petit lien dans la description. S’il y a une liste d’attente, tu t’inscris. Et puis dès que Kevin est dispo, en tout cas, si t’as envie de faire un bout de chemin sur les marchands de biens avec Kevin, je pense qu’il va…

— Avec plaisir, avec plaisir.

— Je te les confie. C’est important. Si je te confie la team, là

— Super. Si tu t’inscris, je pense que c’est que t’as confiance. Donc tout va bien.

— Oui. Parfait. Merci Kevin en tout cas pour cette interview.

— Je te remercie.

Et Kevin, juste, sera là à mon séminaire Focus Immo Live donc le 30 mars. Alors je sais pas quand est-ce que sera diffusée cette vidéo. Mais elle sera diffusée un peu avant. Il sera là pour vous expliquer dans le détail son activité de marchand de biens.

— Voilà. Tu pourras répondre aux questions.

Et voilà. Il y aura toutes les plans de réseautage, le cocktail, le cocktail VIP aussi. Donc si t’as pas pris ta place, je te mets un petit lien dans la description. Comme j’ai voulu limiter le nombre de places, potentiellement, il n’y aura plus de place. Mais c’est pas grave. Tu te mets sur la liste d’attente pour l’année prochaine. Et sinon, j’espère te voir à ce séminaire, parce qu’il y a autant de choses qui se passent sur scène que dans les plans de réseautage. Et ça, t’as beau voir le maximum de vidéos Youtube. À un moment, le physique… Les rencontres physiques, c’est magnifique. C’est comme ça que j’ai rencontré Kevin, sur un séminaire sur le business. Je t’encourage à faire ça. En tout cas, merci Kevin.

— Merci à toi, Damien.

Et du coup, si tu n’es pas encore abonné à ma chaîne Youtube, tu peux toujours le faire, en cliquant sur le petit bouton « S’abonner ». Il y a la petite cloche toujours. Tu appuies sur la petite cloche. Tu recevras les prochaines notifications. Et pour te remercier d’être resté jusqu’à la fin de cette vidéo, je t’offre ma formation gratuite sur l’investissement locatif de A à Z. Le lien se trouve dans la description de la vidéo. Tu cliques dessus. Tu me mets ton prénom, ton email, et je te l’envoie immédiatement. Donc d’ici la prochaine vidéo, je te dis juste, comme d’hab, quoi : « Kiffe la vie, porte-toi bien, passe à l’action. Tchao, tchao ! ».

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

LES FORMATIONS OFFERTES

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
1. La simplification du juridique & fiscalité pour l’investisseur immobilier : https://esprit-gagnant.com/droit-simple

2. L’investissement locatif de A à Z : https://www.esprit-gagnant.com/formation

3. Checklist pour bien réussir tes visites : https://www.esprit-gagnant.com/check-list

4. Comment débuter les investissements immobilier avec 4 500 euros : https://www.esprit-gagnant.com/kitgratuit4500euros

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

POUR GAGNER DES REVENUS AVEC L’IMMOBILIER

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

COMMENT ME SUIVRE

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

LIEN POUR PARTAGER CETTE VIDÉO à quelqu’un qui en a besoin

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

https://www.youtube.com/Comment-gagner-RAPIDEMENT-de-l-ARGENT-grâce-à-l-IMMOBILIER-Avec-KEVIN-MARS-

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

LIEN de la page de Kevin MARS

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

https://kevinmarsbusiness.fr/ 

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.