Loïc Cardin – Fin de la location courte durée à haute rentabilité en 2019?

Fin de la location courte durée à haute rentabilité en 2019? Loïc Cardin

La fin de la location courte durée à haute rentabilité en 2019? Avec Loïc Cardin

Salut Loïc.

— Salut Damien.

On va voir si la location courte durée est morte en 2019. Donc
avant de commencer, je t’invite à t’abonner à ma chaîne Youtube en cliquant sur le petit bouton « S’abonner ». T’as normalement une petite cloche. Appuie bien sur la cloche. Ça te permettra de recevoir toutes les notifications pour ne louper aucune de mes prochaines vidéos. Voilà. La courte durée, j’en parle pas beaucoup sur ma chaîne parce que très honnêtement, moi, j’habite à Paris, je suis pas un spécialiste de ça. Et pour moi, la location courte durée, ça fait gagner beaucoup d’argent.
Par contre, c’est plus de l’investissement immobilier, c’est de la prestation hôtelière, ça a une super grosse rentabilité et ça va augmenter ton cash flow. Donc Loïc, c’est business physique, business en ligne et investisseur immobilier spécialisé dans la courte durée. Il va tout vous raconter par rapport à ça. Roi de l’automatisation sur la courte durée. Allez, vas-y, présente-toi un petit peu

— En tout cas, on automatise les choses. Comme tu disais, j’ai des business physiques, j’ai un business en ligne avec une chaîne Youtube et puis un blog, enfin etc, etc… Et j’ai aussi des investissements immo. Alors en fait,
j’ai beaucoup parlé de location courte durée sur Internet. C’est pas que ce que je fais en termes d’investissements. Mais en tout cas, la location courte durée, je trouve que c’est un super système pour pouvoir générer rapidement du cash pour pouvoir s’émanciper rapidement, parce que ça permet de faire 500, 700, 800 € – tu vois – de cash flow net sur un bien.
Effectivement, il faut automatiser tout ça, parce que la courte durée c’est quelque chose où on peut se créer rapidement un job. Tu l’as très bien dit. Et c’est souvent ce qui ressort de la part des gens. C’est que rapidement, les gens se disent : « Putain, je vais me créer un nouveau boulot ». Et si on fait pas les choses bien, effectivement, c’est ce qui risque d’arriver. Mais il y a des solutions. Je vais pas rentrer dans les détails parce que sinon, la vidéo, elle va faire 2 heures. Tu peux aller faire un tour sur ma chaîne si t’as envie
de voir un peu plus comment on automatise.

Je te mets dans la description de la vidéo la chaîne de Loïc; T’es généreux? Est-ce que t’offres un petit cadeau, une petite formation pour voir un peu la location courte durée ou pas ?

— Bah si tu veux, carrément, avec plaisir ! Il y a pas de souci. Exactement.

OK. Alors je mets un petit lien dans la description. Et surtout, un truc super important, je préfère en parler. Là, tu te dis en face : « Mais il est fou, ce gars. S’il fait ça, il a pas de vie à côté ». OK, petite question que j’aime bien poser aux papas. Tu as combien d’enfants, Loïc ?

— J’ai 3 enfants.

OK. Ils ont quel âge, Loïc ?

— Alors, j’ai été papa assez jeune. J’ai un fils de 15 ans, une petite fille de 2 ans et un fils de 10 ans.

OK. Donc si Loïc le fait, trouve le temps pour faire tout ça, je suppose que tu peux le faire.

— C’est clair. Surtout que moi, je suis un fan des vacances et je pars en vacances une fois par mois ou une fois tous les deux mois maximum. Donc… Effectivement.

Donc sur la vente-location, la courte durée, la première thématique,
c’est : « Voilà, en 2019, est-ce qu’on va en prison si on fait de la location courte durée ? ».

— On devrait s’en sortir quand même en 2019.

D’accord, ouf.

— Effectivement.

Là, j’ai fait le journaliste « Capital ».

— Exactement. Mais en même temps, c’est vrai que la location courte durée, ils adorent. J’ai lu je ne sais combien de fois « C’est fini ». Mais tu sais, ça me fait toujours rire, parce que j’ai toujours des gens qui me contactent en me disant : « Oh là, mais attends, tu dis location courte durée, c’est pas mal d’en faire. Mais ça va fermer, enfin ça va s’arrêter ». Moi, je suis super content que des gens disent ça, parce que par exemple, j’ai des magasins de cigarettes électroniques, ça fait 5 ans que j’ai ouvert ces magasins et j’en ouvre régulièrement des nouveaux. Et à chaque fois, j’entends toujours le même discours, que ce soit de la part des banques, de la part de plein de gens:« C’est éphémère. Ça durera pas ». Sauf que 5 ans après, t’es toujours en train de gagner de l’argent. Avec la location courte durée, c’est exactement pareil.

— Et là-dessus, super important car… ok, c’est éphémère, prenons ce scénario catastrophe de la fin du monde dans 3 ans. Bah tu vas faire 700 € de cash flow par mois avec la location courte durée. Donc 8 400 € par an. Sur 3 ans, tu vas prendre 25 000 €, un peu plus. OK. Et dans 3 ans, c’est fini. Tu te remets sur une solution un peu moins rentable. T’auras pris 25 000 €. 

— C’est toujours ce qu’il faut se dire.

— Tu vois, c’est toujours ça. C’est « La fin du LMNP : Cap 2022. C’est la fin du monde ». OK. Mais avant 2022, tu croques dans le gâteau, tu prends 50 000 €. C’est pas ce que tu vas prendre en allant travailler tous les jours pour un patron que t’aimes pas. Donc toujours relativiser sur ce qu’on dit. Et par contre, effectivement, préparer, faire des investissements intelligents pour préparer de possibles changements mais pas se bloquer…

— Le truc que je dis souvent, c’est « double stratégie, toujours ». Mais quoi qu’on fasse. Même quand je loue à l’année, qu’est-ce que ça vaut si je revends demain ? Est-ce que mon bien est liquide ? Je sors un petit peu du cadre, tu vois, mais moi, j’ai connu un échec en entrepreneuriat, un échec qui a été quand même assez violent où j’ai divisé par 5, 6 – en gros – mon salaire du jour au lendemain, tu vois. Donc t’imagines dans la vie, quand ça arrive. Mais tu vois, c’est justement ça. C’est le fait de diversifier, aujourd’hui, c’est une assurance. Et dans l’investissement immobilier, c’est pareil. Comme tu le dis, quand on diversifie ses secteurs, quand on diversifie ses stratégies, on est hyper heureux. Alors faut pas partir dans tous les sens… Mais en tout cas, au démarrage, on focus quelque chose qu’on sait bien faire. Après, on va rajouter une stratégie, puis une autre. Enfin je pense qu’on est sur la même longueur d’onde.

— Oui, bien sûr. Et ça, vraiment… S’il y a un conseil, une pépite à prendre aujourd’hui, c’est « diversifie ». On n’est pas là pour dire « J’ai 20 lots, j’ai 30 lots, j‘ai 40 lots ». On est là pour dire : « Est-ce que t’as réussi à diversifier ? ». C’est ton facteur risque qui va te permettre de tenir dans le temps. Donc notre location courte durée, OK, on peut continuer en 2019. Parfait. Comment on fait, maintenant, pour pas être l’esclave de sa location courte durée ?

— Alors c’est assez simple. En fait, aujourd’hui, ce qu’il faut surtout penser c’est diviser toujours les choses en étapes. Il y a une phrase… Elle est pas de moi mais que j’adore qui est… Je crois que c’est Olivier Roland qui dit ça. « Il vaut mieux travailler sur son business que dans son business ».

— En vrai chef d’orchestre.

— Voilà, exactement. Donc c’est exactement ça, la location courte durée, de la même manière. Quelles sont les tâches chronophages ? Qu’est-ce que je peux automatiser, peux faire déléguer ? Et en fait, si tu veux, on se rend compte assez rapidement que c’est exactement comme un investissement immo. T’as la première étape qui est le fait de créer des annonces, le fait justement de bien marketer son bien au départ. Ça, c’est quelque chose qu’on va faire qu’une fois. Donc ça, c’est plutôt cool. C’est qu’il y a pas à travailler 50 fois dessus. Après, on va avoir toute une partie justement réservations, quand une réservation tombe. Ce qui est magique, aujourd’hui, avec Internet, c’est qu’il y a des logiciels pour pouvoir envoyer de manière automatique des messages aux voyageurs pour les remercier, pour leur rappeler tout un tas de choses importantes de façon à ce qu’ils soient pas en train de nous envoyer des messages pour rien. Tu sais, comment on rentre dans les lieux. Qui il faut contacter pour rentrer si on n’a pas un accueil automatique avec boîte à clé, enfin etc. Bref, il y a des logiciels pour ça.

Exactement, très efficace.

— Ensuite, on arrive vraiment au moment du séjour. Et là, c’est le moment où on va déléguer, parce que là, c’est pas un logiciel, puisque physiquement, on va passer un coup d’aspirateur, etc. Donc là, effectivement, il y a des gens dont c’est le job, donc autant les utiliser. Par exemple la conciergerie, femme de ménage, il y a plein de solutions. Et ensuite, on va arriver sur la partie de recommencer le cheminement. Et en fait, on se rend compte qu’une fois que c’est fait… En réalité, moi, par exemple, j’ai des biens meublés classiques. J’y vais plus souvent que dans mes locations courte durée.

— Tu veux dire qu’on peut appliquer Pareto, c’est-à-dire un gros effort au début et récupérer pendant longtemps.

— Exactement. C’est ça. Et en fait, l’idée, si tu veux, c’est même que finalement, ça peut se gérer de n’importe où parce qu’une fois qu’on a mis justement ces factures, automatisations en place, c’est pas plus compliqué à faire qu’un bien plus classique. Un petit peu plus de job en amont, ça, on est d’accord, parce qu’on va un petit peu plus loin une fois que les travaux sont finis. Si tu veux, on met pas juste un locataire dedans. On va créer des annonces en plus et faire quelques petites choses. Mais une fois que ça, c’est bien mis en place, en fait, c’est ultra automatique.

Et du coup, cette automatisation, est-ce qu’elle te bouffe pas tout ton cash flow, quoi ?

— Alors non, justement. C’est l’avantage, c’est qu’il y a beaucoup de marge sur la location courte durée. Alors effectivement, je sais que j’ai des personnes qui font partie par exemple de mes programmes qui gèrent eux-mêmes leur location courte durée et d’autres qui automatisent tout. C’est très différent. Mais si tu veux, à aujourd’hui, je vais prendre un exemple simple. Je vais prendre un appartement que j’ai. C’est un F3. J’ai 400 € de
crédit. Il fait 2 500 € de chiffre d’affaires en moyenne chaque mois. T’imagines bien que 2 500 € de chiffre d’affaires, 400 € de crédit, il y a de quoi largement payer des prestataires, payer du linge de qualité.

Exact

— Moi, aujourd’hui, je mets plus que du linge qui est entièrement repassé. Je fais passer une blanchisserie sur place. Enfin tu vois, j’ai vraiment poussé le concept au maximum pour apporter de la qualité. Et à partir de là, ça mange pas du tout tout le cash flow, parce que c’est un bien qui va générer, suivant les moments, entre 500 et 700 € tous les mois net qui reste. Ça en mange une partie, on est d’accord, parce que sur 2 500 : 500, 700. Mais il reste 500, 700.

— Ça reste propre, 500 € de cash flow pour un crédit de 400 €. C’est propre. Et surtout, en plus, ton F3, avec 400 €, je suppose que si jamais un jour, vraiment, la courte durée était arrêtée, tu le mets en location meublée, je pense que ça reste rentable.

— C’est rentable tout de suite. Aucun problème, ouais. On peut même mettre une coloc dedans. On peut repenser plein de choses, après. Ça, pas de souci.

Est-ce qu’on peut parler rapidement en deux minutes du RSI, par rapport à ça ?

— Ouais, si tu veux.

Parce que honnêtement, je fais pas de courte durée. Il y a des mots vulgaires qu’on me dit. Alors je sais qu’il y a plein de choses qui sont en fait des fausses nouveautés, parce que ça existe depuis longtemps et c’est juste des choses à payer. On paye un impôt supplémentaire qui s’appelle le RSI si jamais on est en courte durée.

— Alors c’est pas tout à fait un impôt, le RSI. C’est une assurance sociale, en fait, tout simplement. C’est-à-dire que si on paye le RSI, on paye plus la CSG. En gros, les choses sont assez simples : 23 000 € de revenus dans l’année, si t’es en dessous, le RSI, on n’en parle pas. Si t’es au-dessus, le RSI, on en parle. Le RSI à plus de 23 000, alors ça arrive vite, parce que t’imagines bien… Juste sur un bien, à la limite, si tu l’as bien marketé, tu peux vite être au RSI. C’est pas une catastrophe le RSI, parce que souvent, on m’a dit : « Ouah, c’est la fin de la location courte durée ». J’avais même fait une vidéo sur le sujet en utilisant ça parce que des gens étaient complètement affolés. En fait, ce qu’il faut comprendre déjà, c’est que si ça, ça a été rajouté, ça fait toujours peur à des gens. Donc si ça fait peur à des gens, il y a moins de gens qui se lancent.

— Exactement !

 Le RSI, si tu as un résultat de 0… Et c’est souvent ce qu’on va faire avec du LMNP ou des choses comme ça, sur les bonnes stratégies. On va avoir quelques années à 0 de résultat. En fait, on a un forfait minimum qui en gros représente 100 € par mois. Donc effectivement, c’est 100 € de moins sur le cash flow. Par contre, 100 € quel que soit le nombre de biens, du moment qu’on n’a pas de résultat positif. Tu m’as suivi ou pas ? Ou c’est un peu…

— Oui, c’est…

— C’est pas trop mal expliqué, j’espère, en tout cas. Donc ce RSI, il a aussi un avantage pour moi, parce que souvent, on dit : « Devenir rentier immobilier ». Mais rentier immobilier, si on n’a pas d’assurance de sécurité sociale en face, ça peut être une problématique. C’est-à-dire que demain, on fait que des logements nus, on vit de ça, on va être obligés…

Il n’y a pas de couverture.

— Bah voilà. On va être obligés de prendre un minimum de couverture sociale. C’est le bel état d’esprit socialiste français. Il faut que tout le monde adhère à la Sécu. Et donc à partir de là, il faudra trouver une solution qui coûtera assez cher. Avec le RSI, en fait, t’as une couverture sociale. Si on doit prendre du positif dans le… Tu vois, moi, j’aime bien voir toujours le positif.

— Il vaut mieux voir le positif, ouais. C’est pas une tuerie comme on l’entend. Parce que voilà, moi, j’avoue que là-dessus, j’y connais pas grand-chose. Si jamais j’ai envie de me lancer dans la courte durée, comment tu peux m’aider, comment tu peux m’accompagner ou accompagner les personnes qui nous écoutent là-dessus pour se lancer de A à Z ? Voilà. Je voudrais bien me lancer mais j’avoue que je connais pas tout ça. Comment tu peux nous aider ?

— Alors moi, j’ai deux types de programmes autour de ça, en fait, autour de la location courte durée. Enfin il y a même trois types de choses. Il y a déjà beaucoup de contenu sur ma chaîne Youtube. Quelqu’un qui veut découvrir, il y a plein de choses à connaître. J’ai donné beaucoup de valeurs sur ma chaîne Youtube, parce que je trouve toujours que c’est important de
partager beaucoup de choses. Il y a beaucoup de tips. Après j’ai un programme qui… Alors moi, j’ouvre rien en permanence parce que c’est un peu particulier mais j’aime bien choisir les gens avec qui je bosse, comme toi tu le fais aussi. Donc on ouvre un programme un peu généraliste avec des vidéos dans lequel il y a un très gros SAV, par contre, puisque j’ai une personne qui est dédiée à 100% à ce SAV, qui est ouvert deux fois par an,
qui s’appelle Immo Cash-Flow. Là, c’est un programme vidéo. Et pour les gens qui veulent aller plus loin, régulièrement, quand on est abonné à ma liste, il y a des propositions pour pouvoir éventuellement être accompagné vraiment sur un projet de A à Z. Cela existe aussi.

Avec de l’humain, quoi.

— Avec de l’humain. Exactement.

— OK. Je mettrai des petits liens… Alors je suppose que t’as une liste d’attente. Ça serait sur une liste d’attente.

— Oui, exactement, tout à fait, exactement.

— Voilà, je mettrai un petit lien dans la description de la vidéo, …

— Avec plaisir.

— …parce que la location courte durée, c’est un investissement en temps au début. Et autant le faire avec des gens qui ont compris, qui le font en mode automatique, parce qu’en gros, faire de la location courte durée, je pense que c’est possible. Après, tout dépend. Si tu gagnes 1 500 € par mois et que tu veux remplacer ton travail par un autre travail, tu peux le faire totalement. Donc t’auras pas besoin d’automatisation. Quelques vidéos sur Internet vont te suffire. Mais si tu veux le faire intelligemment… Ce que j’appelle moi intelligemment, c’est que ta société soit à ton service et pas le contraire. Dans l’immobilier, on doit avoir des personnes qui sont passées par là et sérieuses qui continuent à le faire. Surtout, ce qui est important, si jamais tu veux te faire accompagner, juste une petite parenthèse…

— C’est important.

— Essaie de le faire avec des personnes qui ont encore les mains dans le cambouis. Les rentiers de l’immobilier, c’est bien, c’est cool. Ils ont les mains dans le cambouis, c’est un petit peu mieux. C’est pas pour ça qu’ils sont plus mauvais. Par contre, c’est pour ça qu’ils savent exactement ce qu’il faut faire avec toi au moment où ils vont t’accompagner.

— C’est vrai que les stratégies, en plus, évoluent régulièrement. Tu vois, un truc tout simple par exemple : puisque tu parlais d’automatisation. Il y a aussi comment le vendre, en fait, son bien. Et par exemple, il y a 2 ans en arrière, je t’aurais dit : « Il faut vendre sur le maximum de sites possible ». À aujourd’hui, avec les algorithmes qui ont beaucoup évolué de la part de Booking, d’Airbnb, etc., en fait, moi, je suis plutôt pour limiter le nombre de sites différents. En fait, on s’est rendu compte – si tu veux – que quand on ne vendait pas assez sur Booking, par exemple, en fait, Booking nous mettait beaucoup à l’amende, comme il y a une grosse concurrence. La même chose sur Airbnb. Donc si tu multiplies, que t’as 50 sites internet qui proposent ton annonce et puis que du coup, tu vends qu’une nuit de temps en temps sur Booking, moins tu vendras, moins tu vendras. Enfin bref, tu vois, il y a plein de choses comme ça qui évoluent au fur et à mesure. Et ça, pour ça, j’ai justement une équipe qui fait évoluer les choses au fur et à mesure, parce qu’on teste, on a des tests régulièrement.

Déjà, Loïc, il est obligé de faire tester, parce qu’il le fait sur ses appartements, il le fait sur son business. Donc il est obligé de tester pour lui avant de te le donner pour toi. Avant tout – parce que j’aime bien expliquer là-dessus –, les youtubeurs, les bons youtubeurs, ce sont ceux qui sont en même temps investisseurs. Si je te donne des investissements immobiliers, c’est que je suis investisseur. C’est ce que j’apprécie aussi chez Loïc.

— On a fait une vidéo ensemble juste avant pour ma chaîne dans laquelle tu parlais de « l’Autoroute du millionnaire ». Et il en parle dedans. Il dit toujours qu’il faut se méfier des gros. Mais c’est vrai qu’il faut des gens qui font.

Je te mettrai juste le lien de ce livre, « l’Autoroute du millionnaire »,
parce qu’il est excellent. le livre a été traduit, en plus, en français il y a quelques semaines. Donc je t’encourage à aller le lire. Il y a du bon et du moins bon. C’est comme dans tous les livres. On n’est pas obligés
d’adhérer, d’être fan à 100% d’un auteur pour lire un livre. Il y a des choses où je suis pas d’accord avec ce qu’il met dedans, parce que c’est caricaturé pour moi. Mais il y a du très bon…

— Moi, je suis un fan. Pour moi, c’est le premier livre…

Page après page.

— …le premier livre business à lire, limite le truc n°1.

Ouais. Donc pour moi, c’est un bon livre. Après, il y a des choses… On en parle en off mais il y a des choses… N°1, ouais.

— On va s’engueuler là.

Pour moi, on a fait le tour. Si vous voulez aller plus loin avec Loïc, vous allez dans la description. Vous savez y aller. Voilà, vous êtes entre de bonnes mains pour trouver des locations courte durée, tout simplement. Je sais que tu parles aussi de business en ligne.

— Je parle de plein de choses, exactement.

— Voilà, voilà. Allez voir…

— J’ai des business physiques, des… En fait, moi, si je fais des choses
sur Internet aujourd’hui, c’est surtout parce que j’aime partager. C’est-à-dire que si on n’aime pas partager, si on n’aime pas apporter de la valeur aux gens, je pense que ça sert à rien de faire ça. Il y a tout un tas d’autres business à faire. Et effectivement, j’explique… Voilà. Si demain, tu veux te lancer sur du business en ligne, tu trouveras pas mal d’infos, même si c’est plus récent, il y a moins de vidéos que sur l’immo. Mais voilà.

— Il y a déjà du level.

— On essaye.

Super. Bah merci, en tout cas.

— Merci à toi aussi de nous avoir suivis jusqu’au bout. C’est top.

Et n’oublie pas. Si jamais t’as oublié au début de la vidéo de t’abonner à ma chaîne Youtube, tu peux toujours le faire en cliquant sur le petit bouton « S’abonner » et sur la petite cloche pour recevoir toutes les notifications. Je t’ai pas parlé de la formation offerte. Bah oui, je t’offre une formation pour te remercier d’avoir vu cette vidéo jusqu’au bout. C’est l’investissement locatif de A à Z. Le lien se trouve dans la description de la vidéo. Alors je sais jamais au-dessus, en dessous. Donc je préfère… Tu sais, je fais un peu le steward.

— Tu fais les nœuds. Je le fais avec toi.

Voilà. Tu mets juste ton prénom, ton email. Je t’envoi cette formation dans la foulée. Et d’ici les prochaines vidéos, je te souhaite juste de kiffer la vie, de profiter. Je te dis « À très vite pour une prochaine vidéo. Tchao, tchao ! ».

— Tchao.

** FORMATIONS OFFERTES

⚖️ La simplification du juridique & fiscalité pour l’investisseur immobilier : https://www.focusandyou.fr/droit-simp…

? L’investissement locatif de A à Z : https://www.focusandyou.fr/investisse…

✅ Checklist pour bien réussir tes visites ici : https://www.focusandyou.fr/checklist-yt ℹ️Tu veux tous mes conseils pour investir, louer en colocation, le tout à distance ? Je t’ai préparé une réelle formation en ligne où tu pourras me poser toutes tes questions ! ?

?Le lien vers des sessions de formation gratuites  » Comment remplacer son salaire grâce à la colocation OPTIMISÉE  » : https://www.focusandyou.fr/webinar-coloc

** MON SÉMINAIRE

?FOCUS IMMO LIVE : https://www.focusandyou.fr/fil2020

** MES RECOMMANDATIONS

⚒️Voici le MEILLEUR outil sur le marché, que j’utilise pour calculer la faisabilité de mes projets : https://www.focusandyou.fr/rentabilite

?Obtenir un ROI de 30 % avec la stratégie des paris sportifs long terme : https://www.focusandyou.fr/paris-long…

⌚Comment investir en bourse avec une rentabilité moyenne de 20 % par an et en seulement 10 minutes par mois : https://www.focusandyou.fr/quantitrading

** RÉSEAUX SOCIAUX **

? Site Web: https://www.focusandyou.fr/

? Youtube: https://www.focusandyou.fr/YouTube

? Facebook : https://www.focusandyou.fr/facebook

? Instagram : https://www.focusandyou.fr/instagram

** PODCASTS **

?️ Apple podcast : https://www.focusandyou.fr/Apple-Podcast

?️ Spotify : https://www.focusandyou.fr/spotify

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

LIEN POUR PARTAGER CETTE VIDÉO à quelqu’un qui en a besoin

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

https://www.youtube.com/La-fin-de-la-location-courte-durée-à-haute-rentabilité-en-2019?-Avec-Loïc-Cardin

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

LIEN du blog de Loïc CARDIN

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

https://business-immobilier.fr/

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.